Isolation d’un mur

Vous ne le savez peut-être pas, mais 20 à 25% de la chaleur d’une maison s’échappent par les murs. En effet, ceux-ci sont la deuxième source de perte de chaleur juste après la toiture. Vous devez donc bien réfléchir à l’isolant que vous souhaitez pour votre mur et à la réalisation des travaux avant toute chose!

Isolation d’un mur par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur a de nombreux avantages. Elle consiste à envelopper l’habitation d’un manteau isolant. Elle peut être envisagée dans le cadre d’une rénovation complète ou lors d’un ravalement de façade. Elle sera efficace lors d’une rénovation complète de pignons à condition qu’il n’y ait pas de contraintes architecturales, de balcons, de loggias ou trop de parois vitrées qui vont représenter des ponts thermiques et donc de nombreuses difficultés. Dans le cas d’une isolation d’un mur par l’extérieur, on va privilégier la technique sous bardage ventilé qui résistera plus dans le temps.

En isolant par l’extérieur, vous augmenterez la performance globale de l’habitation sans réduire la surface habitable et sans avoir à refaire tout votre déco intérieur. Durant les travaux, vous n’aurez pas à quitter votre habitation. Votre maison aura une façade modernisée, les ponts thermiques seront limités, vous aurez donc un plus grand confort et une réduction non négligeable de votre consommation de chauffage.

Il y a toutefois quelques inconvénients à choisir cette technique. Elle va augmenter le coefficient d’occupation au sol, va modifier l’aspect de votre maison et elle nécessite de créer une avancée supplémentaire de la toiture. Entre les combles et la façade, le pont thermique peut être important. On ne peut pas l’appliquer sur tous les bâtiments et l’on a donc l’obligation de consulter les règles d’urbanisme de la commune. Le coût d’une isolation par l’extérieur est supérieur à une isolation par l’intérieur.

De nombreux isolants peuvent être utilisés pour une isolation extérieure comme la laine de verre, de roche, le polystyrène extrudé, expansé, la laine de chanvre, la ouate de cellulose et bien sûr la fibre de bois qui est le plus utilisé pour sa durée, sa forte densité, son imperméabilité à l’air, son aspect écologique et sa perméabilité à l’eau.

Isolation d’un mur par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur est idéale si votre revêtement extérieur est en bon état et que vous ne souhaitez pas y toucher. Elle est relativement facile à réaliser. Un isolant de votre choix sera fixé sur les murs puis recouvert d’une finition en plaque de bois ou de plâtre. On peut également fixer de panneaux composites directement sur le mur sans avoir aucune finition à rajouter.

Une isolation par l’intérieur d’un mur va améliorer le confort acoustique de votre habitation, va supprimer les condensations sur parois froides et va donc améliorer votre confort global. Elle va cependant réduire l’espace habitable, implique des travaux à l’intérieur et donc des nuisances et vous devrez revoir tout le plan électrique.

Dans le cas d’une isolation, qu’elle soit intérieure ou extérieure, il est préférable de faire appel à un professionnel. Dans un premier temps pour la qualité des travaux, mais également parce que cela vous permettra de bénéficier de différentes aides comme un crédit d’impôt. Si vous envisagiez de faire vous-même vos travaux, sachez que c’est courageux, mais que vous ne pourrez bénéficier d’aucune aide. Il est donc important de tout bien calculer avant de se lancer dans l’isolation d’un mur.

L’isolation d’un mur a de nombreux avantages et vous auriez tort de vous en priver. Une bonne isolation va vous permettre de réaliser de grandes économies énergétiques, vous procurera un confort de vie non négligeable, vous protégera des bruits intérieurs et extérieurs et apportera une certaine valeur à votre habitation!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici