Pour une porte-fenêtre en PVC, vous avez à votre disposition plusieurs méthodes pour augmenter les performances, dont la pose du vitrage en polycarbonate. Ce concept se démarque du double ou du triple vitrage, car il n’y a pas toujours des lames d’air.

Quelques informations sur ce vitrage en polycarbonate

Un professionnel pourrait vous conseiller l’installation d’un tel vitrage, car la résistance thermique est appréciable, il est léger et il dispose d’un filtre anti-UV tout en étant incassable (vandalisme, intrusion…) et résistant au vent, à la grêle, à la pluie…

Ces points forts sont obtenus grâce à une fabrication spécifique qui repose sur des plaques de verre synthétique qui ne sont pas séparées par des lames d’air comme c’est le cas pour un double ou un triple vitrage.

Cette méthode utilise du polycarbonate plein, mais les fabricants ont également recours à un procédé alvéolaire où un espace est observé. La résistance est donc expliquée par l’épaisseur, car vous pourrez installer plusieurs parois (jusqu’à six).

Quels sont les usages d’un tel vitrage ?

Lorsqu’un client souhaite effectuer une rénovation de sa fenêtre, il pense aux procédés classiques comme le double, le triple vitrage ou encore le survitrage. Toutefois, la vitre peut également apporter quelques avantages, c’est pour cette raison qu’il est judicieux de se rapprocher d’un installateur de fenêtres qui sera en mesure de vous accompagner dans une telle démarche.

En effet, le polycarbonate a l’occasion d’équiper des fenêtres chez les particuliers notamment lorsqu’il est alvéolé, car l’isolation est plus importante. Vous pouvez opter pour un vitrage en polycarbonate pour l’abri de la piscine, la serre, le toit de la terrasse…

En parallèle, les professionnels ont recours à cette méthode notamment pour les entrepôts et généralement, ils utilisent le polycarbonate plein qui est à la fois mince et ondulé.

Les points négatifs à ne pas négliger

La pose d’un vitrage en polycarbonate comporte un inconvénient, car il faut savoir que votre fenêtre en alu par exemple ne bénéficiera pas d’une isolation acoustique. L’esthétisme n’est pas similaire à celui offert par une vitre classique.

Son utilisation dans certaines pièces de la maison peut ne pas être très judicieuse, mais il faut savoir que les UV seront largement filtrés. De plus, la transmission lumineuse n’est pas importante, mais elle parait idéale si vous possédez par exemple de la verdure.

Un tel concept n’est parfois pas cher, mais pour connaitre le tarif, il est indispensable de réaliser un devis. Ce dernier demande quelques secondes de votre attention et il a l’avantage d’être totalement gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici