Les dégâts que peuvent faire une maison, qui n’est pas isolée, peuvent être considérables. Vous êtes continuellement malade, et votre quotidien est soldé par des grippes et des pneumonies quotidiennes, votre maison est loin d’être confortable et tout ce que vous cherchez à faire est de vous en tenir éloigné le plus rapidement possible. La cerise sur le gâteau est certainement les monstrueuses factures que vous recevez au quotidien. En effet, plus votre maison est mal isolée plus vous pouvez compter sur des factures qui dépasseront l’entendement. Ce qui se passe dans ce genre de cas est que l’air que renvoi votre climatiseur ou encore votre chauffage, s’évapore comme une traînée de poudre par le toit ou même par les fenêtres. Vous aurez beau acheter les machines les plus performantes pour améliorer votre quotidien et réchauffer la maison en hiver, rien n’y fera. De plus, en été une maison mal isolée a son lot d’humidité, qui apporte d’autres maladies avec elle. La seul solution pour palier et lutter contre une invasion du froid dans votre maison est de faire une isolation de votre toit, de vos fenêtres, de vos portes et bien sûr de vos murs. Les maisons les plus touchées par ces problèmes d’isolation sont en général les vieilles maisons et les maisons isolées. Certaines maisons en revanche sont victimes des méthodes de construction qui ont été utilisées pour les bâtir.

Lors de l’isolation, le plus facile en général est de commencer par les murs qui sont beaucoup plus faciles à isoler. Lorsque vous faite une isolation sur une maison neuve, sachez qu’il vous faut prendre une isolation qui est au dessus des autres car elle vous permettra de voir une grosse différence sur vos factures et d’enfin pouvoir vous assurer le confort que vous souhaitez. Si en revanche votre isolation fait partie d’une rénovation, il serait mieux de jumeler l’isolation des parois avec la ventilation mécanique. Cette technique vous permettra aussi de considérablement alléger votre facture et vous apportera également le confort souhaité. Elle est aussi bénéfique en été puisqu’elle permet de limiter la formation d’humidité.

Un accent est très souvent mis sur les murs de la maison en matière d’isolation, la raison est simple, les murs sont des éléments qui représentent à eux seuls prés de 30 pour cent de pertes calorifiques dans une maison. Le type d’isolation qui est utilisé pour les murs est très souvent appelé isolation thermique des murs. La plupart des compagnies qui procèdent aux isolations mêlent des membranes d’étanchéité à des isolants pour vous apporter la satisfaction et la chaleur que vous cherchez dans votre maison en hiver.

Plusieurs sociétés utilisent des isolants thermiques de qualité qui ont chacun leurs caractéristiques et leurs qualités. Ces isolants s’utilisent toujours à des endroits bien précis de la maison, ce qui veut dire que la compagnie n’utilisera pas les mêmes isolants pour le toit que pour les murs ou les fenêtres par exemple. Une vaste gamme d’isolants s’offrent donc à vous, vous pouvez trouvez des isolants écologiques ou encore des isolants juste performants sans avoir cette fonction écologique qui vous permettra de participer à la préservation de l’environnement. Sachez qu’un isolant ne se choisit pas à la légère, vous devez prendre en compte certains critères, comme la présence d’un marquage obligatoire qui atteste des performances de votre isolant. Il est aussi important de vérifier que votre isolant à une certification.

Après vous êtes occupé des murs, attaquez vous au toit car l’air chaud dégagé par votre chauffage est souvent contenu dans le toit, si votre toit est victime du manque d’isolation la chaleur n’y sera plus aussi concentrée qu’avant. Une fois que l’isolation de votre toit sera faite, vous aurez beaucoup plus d’argent dans le porte monnaie car le taux d’économie sera en nette amélioration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici